Fantastique

Mers Mortes – Aurélie Wellenstein

Résumé:

Mers et océans ont disparu. L’eau s’est évaporée, tous les animaux marins sont morts. Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines…, arrachent l’âme des hommes et la dévorent. Seuls les exorcistes, protecteurs de l’humanité, peuvent les détruire.
Oural est l’un d’eux. Il est vénéré par les habitants de son bastion qu’il protège depuis la catastrophe. Jusqu’au jour où Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture à bord de son vaisseau fantôme. Commence alors un voyage forcé à travers les mers mortes… De marée en marée, Oural apprend malgré lui à connaître son geôlier et l’objectif de ce dangereux périple.
Et si Bengale était finalement la clé de leur salut à tous ?


Mon avis:

Avec la disparition des océans, le cycle de l’eau s’est arrêté et la survie de la civilisation humaine ne tient plus qu’à un fil. Les survivants de cette catastrophe naturelle se sont réunis en bastions et tentent de survivre tant bien que mal. Mais les conséquences du manque d’eau ne sont pas la seule menace. Régulièrement, le monde est assiégé par des marées fantômes peuplées de spectres d’animaux marins vengeurs qui se nourrissent de l’âme des hommes, responsables de leur disparition.  Le pouvoir des exorcistes constitue le seul rempart entre les fantômes et les hommes.

Oural, le personnage principal est l’un d’eux. Il protège les habitants de son bastion lors de chaque marée en créant un dôme de protection psychique. Durant l’une de ces marées, le bastion est assiégé par un vaisseau pirate dont Bengale est le capitaine. Ce dernier enlève Oural car il a besoin des pouvoirs de l’exorciste pour mener à bien une étrange mission dont dépend le salut de l’humanité.

À l’heure où le réchauffement climatique est au cœur des débats, Aurélie Wellenstein nous propose un roman écologique très confrontant qui dépeint un futur tout à fait plausible et un portrait peu flatteur de l’humanité.

Évidemment, les exorcistes et les fantômes n’existent pas. Mais le désastre écologique dont il est question, à savoir la disparition des mers, pourrait très bien arriver. Comment survivrions-nous à une telle catastrophe ?

Et ce n’est pas le seul thème abordé. Il est aussi question de la pollution des océans, de la surpêche et de la maltraitance envers les animaux. Des sujets difficiles qui le sont encore plus car l’auteur a choisi de les aborder à travers les souvenirs des derniers instants d’animaux morts dans d’atroces souffrances.

Pas très réjouissant tout cela me direz-vous. Eh bien pourtant, j’ai adoré ce roman, qui a frôlé le coup de coeur.

Tout d’abord pour l’originalité de l’univers proposé dans lequel réalité et imaginaire cohabitent. Également pour le rythme imposé par l’auteur. Chaque marée charrie son lot de rebondissements, d’informations sur la manière dont l’homme s’est organisé pour survivre et en dévoile toujours un peu plus sur la mystérieuse mission dont Bengale est investi. J’ai également beaucoup aimé la manière dont les personnages ont été développés et notamment le lien solide qui se tisse peu à peu entre Oural et Bengale. Des personnages forts, qui ne nous paraissent pourtant pas toujours sympathiques et pour qui l’on peut avoir très peu d’empathie et qui pourtant sont touchants à leur manière. Et finalement parce qu’à côté de ces thèmes difficiles cités plus haut, il y a tout de même une petite lueur d’espoir et l’amitié.  Et si l’homme pouvait apprendre de ses erreurs ?

Cependant, petit bémol pour la fin qui m’a paru précipitée. J’aurai aimé quelques pages en plus pour qu’elle soit davantage développée.

Mers Mortes est un roman qui nous fait nous remettre en question sur la manière dont nous traitons la nature et notre mode de vie. Il est le second roman d’Aurélie Wellenstein que je découvre et je peux d’ores et déjà classé cet auteur parmi mes favoris.


Note : ★★★★☆

2 commentaires sur “Mers Mortes – Aurélie Wellenstein

Répondre à Serpentinne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s